Clinique Dentaire Savoie Et Roy

Le journal communautaire de Saint‑Étienne‑de‑Lauzon 

 

Club Mars [Lévis] Club Mars

Club Mars

Saturne
Texte d’introduction à l’astronomie par Eddy Szczerbinski, juillet 2011

Suggestions d'images à publier avec cet article ...
http://en.wikipedia.org/wiki/File:Saturn_false_color_Voyager-1.jpg
http://en.wikipedia.org/wiki/File:Saturn,_Earth_size_comparison.jpg


Récemment, un lecteur m'a envoyé un courriel pour savoir comment voir Saturne dans le ciel.  Excellente question!  Le « Seigneur des anneaux » demeure l'une des plus belles choses à voir en astronomie.  C'est la sixième planète à partir du soleil et la deuxième plus imposante.  Avec ses anneaux, elle mérite bien sa place au « Top 10 » des astres à observer.  Le lecteur en question me demandait premièrement si Saturne était visible à l'œil nu.
Saturne fait partie des six planètes que nous pouvons observer à l'œil nu, c'est à dire Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne et ... la Terre. Après Jupiter et Vénus, Saturne est souvent la troisième planète la plus facile à apercevoir dans le ciel.  Ce sera d'ailleurs le cas cet été, surveillez-la en début de soirée!  Jupiter ne se lève que durant la nuit laissant toute la place à son auréolée voisine.
Comme son diamètre est presque dix fois plus grand que celui de la Terre, cela compense pour son éloignement considérable (n'oublions pas que son orbite est encore plus éloignée que celles de Mars et de Jupiter...).
Avec de bonnes jumelles ou avec un télescope régulier, vous pourrez voir ses anneaux et peut-être aussi certains de ses satellites naturels comme Tethys, Encelade, Mimas, Dione ou Rhea sans oublier bien sûr Titan!  Ce dernier mérite un article à lui seul et nous y reviendrons sans doute dans une prochaine chronique, il a notamment une atmosphère dense et est presque aussi gros que Mars.  Tout comme les autres géantes gazeuses, Saturne est un système en soit car, en plus de ses anneaux, il compte plus de 62 satellites.  
Cependant, pour mieux l'observer à l'œil nu ou avec l'instrument de votre choix, n'oubliez pas de laisser du temps à vos yeux pour s'habituer à la noirceur.  Pas d'éclairage comme celui d'une lampe de poche blanche et résistez à la tentation de consulter votre cellulaire. Même l'éclairage d'un petit appareil comme un lecteur mp3 peut vous faire perdre votre adaptation à la noirceur.  Laissez vos yeux s'habituer pendant au moins dix minutes et constatez la différence.
Avec certaines jumelles, vous ne serez peut-être pas capable de distinguer les anneaux mais vous verrez « la planète à oreilles » - c'est ce que les premiers astronomes à observer Saturne avec des télescopes ont dit de Saturne car leurs appareils n'étaient pas assez puissants pour bien distinguer les anneaux de la planète.
Si vous l'observez au télescope, vous pourrez constater une autre chose importante qui est propre à Saturne.  Étant donné qu'elle est une grosse boule de gaz et que sa rotation est très rapide - sa « journée » ne dure qu'environ 11 heures – elle prend la forme d'une boule légèrement aplatie.  Autrement dit, sa vitesse de rotation lui cause de l'embonpoint aux hanches!  La première fois qu'ils le constatent, certains observateurs pensent que ce manque de rotondité est dû à un problème avec leur télescope – n'ajustez pas votre téléviseur!!!
Pour mieux trouver Saturne et savoir où regarder, je recommande le site internet du Planétarium de Montréal qui offre gratuitement son "ciel du mois" (http://www2.ville.montreal.qc.ca/planetarium/Information/ciel_du_mois.html).  Veuillez noter qu'un cherche-étoile n'est pas très utile pour trouver les planètes car cet instrument tout de même essentiel n'est pas valide pour les astres du système Solaire qui sont mobiles face au fond étoilé quasi-statique, il pourra cependant vous aider à vous repérer dans le ciel.  Une boussole sera bien utile pour repérer les points cardinaux.  Finalement, rien ne remplace la participation à une activité organisée par un club d'astronomie.  Informez vous notamment des activités organisées par le Club Mars de Lévis (www.clubmars.ca) ou par l'Observatoire d'Astronomie du Mont Cosmos (www.montcosmos.com).

Club Mars

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L’ASTRONOMIE

Dans le cadre de la journée internationale de l’astronomie, le club MARS, en collaboration avec la ville de Lévis, vous invite à visiter son kiosque d’information et à assister à une conférence de Daniel Deak, spécialiste international de l’observation des satellites artificiels.

Notre kiosque sera installé dans le mail central des Galeries Chagnon face à la librairie Renaud-Bray. Des astronomes amateurs seront sur place de 9 h à 17 h pour répondre à vos questions et vous présenter divers instruments, livres et outils utilisés en astronomie.

La conférence de M. Deak, d’une durée d’une heure, aura lieu à 13 h 30 dans un local adjacent à la librairie Renaud-Bray. Le coût d’entrée pour la conférence est de 3 $. Pour vous faire une idée de la qualité des travaux de M. Deak, vous pouvez consulter son site Internet à l’adresse suivante : http://www.obsat.com

Pour plus de détails : www.clubmars.ca ou Martin Roy au 806-9506.

Le ciel d'été

Quoi de plus agrable qu'une belle soirée d'été à la campagne ou sur le bord d'un lac sous un ciel étoilé?