Clinique Dentaire Savoie Et Roy

Le journal communautaire de Saint‑Étienne‑de‑Lauzon 

 

Ici et Lévis Ici et Lévis

Réponses EAU questions

Après avoir fait mes petites recherches, voici ce que j'en retiens.  La ville de Lévis a bien travaillé pour corriger le problème de la qualité de notre eau potable.  Le problème c'est que nous n'étions vraiment pas bien informés de ce qui se passait.  En effet, si mes informations sont bonnes, 9 jours après l'avis d'ébullition, les échantillons d'eau démontraient que notre eau était de nouveau potable. 

Malheureusement, si j'ai bien compris, comme nous n'avons pas pu identifier la source exacte de cette contamination de notre réseau d'approvisionnement en eau, le ministère à exiger l'installation de système de chloration pour prévenir de telle situation.

Pour ceux qui se demandent pourquoi on n'a pas réussi à identifier la source exacte, c'est probablement que cette contami-nation se produit lors de la dépressu-risation du réseau.  Imaginez la ville dépressuriser le réseau ne serait-ce qu'une journée, vous avez trouvé ça dur sans eau potable, imaginez sans eau tout court.  Plus de toilettes, plus de bornes fontaines, non!!!  Je crois personnellement que ce sont les bonnes décisions qui ont été prises pour résoudre le problème, mais côté informations, quel cafouillage.

J'ai reçu plein de témoignages de gens qui ont appris "par hazard" et jusqu'à 20 jours après l'avis d'ébullition que leur eau n'était pas potable (bien que la qualité de l'eau était redevenu potable depuis plus d'une dizaine de jours).  C'est une initiative de Mario Fortier de nous informer via ce petit papier jaune que nous avons tous reçu et non des communications de la ville de Lévis.  Franchement, il y a beaucoup de place à amélioration.

Il faut que le système d'information soit revu rapidement.  Il en aurait coûté moins de 1000$ pour envoyer un papier par la poste dès le premier mardi.  Ça n'aurait pas coûté plus cher de faire rentrer un employé un samedi ou un dimanche pour aller coller des avis débullition aux entrées des commerces et au-dessus des abreu-voirs publiques.

Et pourquoi pas un système à la Hydro-Québec.  Quand elle prévoit une coupure de courant, il y a un ordinateur qui nous appelle et nous laisse un message de la date, de l'heure et de la durée de l'interruption.  Ça ne serait pas vraiment compliqué à implanter avec la liste des numéros de téléphone par rue, par quartier, arrondissement ou toute la ville.

D'autres questions

J'ai reçu d'autres questions et j'ai décidé d'en approfondir une pour le mois prochain : "En parlant de non infor-mation, j'ai su justement par le bouche à oreille que le terrain de tennis déménagerait du parc Ludger-Bastien au parc des Grandes-Pointes. Le Skate Park lui à l'inverse déménagerait du parc des Grandes-Pointes au parc Ludger-Bastien. Person-nellement, je trouve qu'il y a là un énorme gaspillage d'argent. De plus le Skate Park, lorsqu'il est utilisé, ça doit être assez bruyant merci. Aux Grandes-Pointes, il me semble que les maisons avoisinantes sont assez éloignées pour ne pas être incommodées par le bruit. À ce que j'ai su notre conseiller Mario serait au courant. Est-ce que ça va changer quoi que ce soit ? Et toi, étais-tu au courant ?"

Non, je ne l'étais, mais on le sera tous le mois prochain.

Écrivez moi à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Levée de l'avis d'ébullition

La Ville de Lévis tient à informer la population de ce qui suit :
L’avis d’ébullition émis le 27 août dernier pour l’ensemble du territoire du
quartier Saint-Étienne-de-Lauzon dans l’arrondissement des Chutes-de-la-
Chaudière-Ouest est levé.
En effet, à la suite d’une visite des installations, les travaux correctifs visant à rendre
l’eau sécuritaire dans le quartier Saint-Étienne-de-Lauzon ont été jugés conformes. Il
n’est donc plus nécessaire de faire bouillir l’eau avant de la consommer.
La Ville de Lévis remercie toutes les personnes habitant dans le secteur visé pour leur
patience et leur collaboration.

CHORALE SÃO JOÃO

LA CHORALE SÃO JOÃO
 
La Chorale São João, sous la direction du chef de choeur Fernando
Elias Mouchreck, est un groupe indépendant fondé le 10 avril 1977 dans l’état du
Maranhão, au Brésil.
 
Avec les différentes sonorités, tonalités et accords qui se dégagent des
tendances musicales les plus diverses composant son répertoire, la Chorale
cherche à créer, par le biais de l’art, un climat de pure transcendance. Elle est
présente dans les plus grands festivals du Brésil, mais également dans les
hôpitaux, centres d’accueil, prisons et garderies de sa région d’origine, car elle
cherche à diffuser partout enthousiasme et culture en notes musicales.
 
La Chorale São João a déjà donné plus de 2500 concerts, en plus de
huit spectacles associant chant, poésie et danse : "Chansons du grand
amour", "Prière de Noël", "Chant noir", "Laissez passer la chanson",
"Voix du Nordeste", "Kizomba",  "Chantez, Brésil" et "Razamérica".
Présentés dans des festivals au Brésil et à l’étranger, ces spectacles lui ont
permis de remporter plusieurs prix qui font la fierté de ses membres.
Pendant deux années consécutives, la Chorale a représenté le Brésil au
Festival international de chant choral de Villa Carlos Paz, dans la région de
Cordoba, en Argentine.  En 1995, elle a été invitée à se produire dans plusieurs
villes suisses, où elle a pu goûter aux applaudissements et à la reconnaissance
du public européen.  En 1996, répondant à l’invitation du directeur général du
Théâtre Artur Azevedo, monsieur Fernando Bicudo, elle a eu le plaisir de
participer à l’Opéra-Ballet Orphée et Eurydice, de Gluck. La participation à cette
production musicale et dramatique lui a permis de s’associer à la célébration des
180 ans de fondation du Théâtre Artur Azevedo et de fêter, par la même
occasion, les 20 ans de sa propre fondation.
En 2000, elle a participé au Festival international de chant choral de
Maceió, où elle a présenté son spectacle Razamérica et a commencé à
enregistrer son premier disque compact.
En février 2009, à l’occasion du lancement de son disque São João : 30
anos cantando o amor, la Chorale est montée sur la scène du Théâtre João do
Vale afin de présenter son spectacle Amor, Sublime Amor, donnant ainsi un
aperçu de ce qui allait être présenté au 20e Concours international de chant
choral, à Vérone, en Italie.
Forte de ses 33 années d’existence, la Chorale São João a beaucoup
contribué, avec son art, à l’essor du chant choral dans l’état du Maranhão,
au Brésil, et à faire connaître la riche culture de sa région et de son pays. Sa
participation à un grand nombre de festivals réalisés au Brésil, en Amérique
latine et en Europe permet de transporter au-delà des frontières de son pays le
charme de la musique brésilienne et la versatilité des rythmes de sa région.
Sa tournée en Italie a été sa plus grande entreprise. Au Festival
international de Vérone, elle a obtenu la 2e place parmi les chorales de sa
catégorie.
Parmi les plus grands hommages qui lui ont été rendus, citons la séance
solennelle tenue en son honneur à l’Assemblée législative de l’état du
Maranhão, où l’on a souligné l’importance de son travail pour la société locale, et
sa reconnaissance comme organisme philanthropique par la Ville de São Luís.
De plus, cette année, l’École de Samba "Turma da Mangueira" de l’état du
Maranhão a choisi comme thème,  présenté au défilé du carnaval 2010, le
cœur de la chorale : un hommage à Fernando Mouchreck.  Ce qui témoigne de la
renommée de la Chorale São João et de son fondateur.
 
Notre projet
 
Nous séjournerons au Québec du 22 juin au 4 juillet 2011. Nous avons
prévu deux étapes lors de la première semaine : Montréal et Laval. Ensuite, nous
allons à Québec pour un séjour de 6 jours.
 
Où sommes-nous en février 2011?
 
L’organisation des rencontres avec des chorales de Montréal est en très bonne
voie et la chorale y chantera et sera hébergée chez les familles des choristes des
chorales qui partageront la scène avec nous. À Québec, nous serons hébergés
chez les membres de la chorale "Les Petits Chanteurs de Charlesbourg" le 29 et 30 juin.  Par
contre, nous n’avons pas encore d’hébergement à Québec pour la période du 1er
au 4 juillet.
 
Ce que nous cherchons...
 
Les membres d'une ou de deux chorales qui pourraient nous aider à organiser des concerts le 1er
et/ou le 2 juillet,  nous héberger (nous sommes environ 45 personnes) du 1er au 3
juillet. Pour ce qui est de l’hébergement, nous avons besoin tout simplement
d’une place pour dormir ainsi que du déjeuner.
 
Ce que nous offrons
 
Un contact très convivial auprès des choristes dont l’habitude de voyager et de
séjourner chez des familles d’accueil leur permet de reconnaître et, aussi,
d’admirer les différentes cultures. Nous serons heureux de les accueillir à notre
tour dans notre région dans les prochaines années. Nos portes sont ouvertes et
"notre" soleil brille pendant toute l’année.
 
Pour de plus amples renseignements
 
Pour mieux connaître notre ensemble, notre agenda lors de notre séjour au
Québec ainsi que nos besoins pour cette tournée, veuillez vous adresser à notre
correspondant à Québec :
 
Adolpho Kepler
(418-564-6324),
ou
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Pour ceux qui désirent écouter et voir la chorale São João, veuillez visiter les adresses ci-dessous :
 
La Vergine degli angeli (en Italie, en italian)
http://www.youtube.com/watch?v=5CsMc2bMdXA&feature=related
 
Canta Brasil (en Suisse, en portugais)
http://www.youtube.com/watch?v=k_q24LtnmN0
 
Qui nem jiló (musique folklorique brésilienne, en portugais)
http://www.youtube.com/watch?v=kWMxRBaFOrw&feature=related
 
El Ahuasca (folklore péruvien, en espagnol)
http://www.youtube.com/watch?v=8g5YtjUq6h8&feature=related

AFCE

APRÈS BIEN DES ANNÉES D’EFFORTS CONSACRÉS À L’APPROCHE DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE IMPLANTÉE DANS LES CANTONS DE L’EST, L’ASSOCIATION DES FRANÇAIS DES CANTONS DE L’EST (AFCE) INTÉGRANT UNE SECTION DE L’UNION DES FRANÇAIS 
DE L’ÉTRANGER QUÉBEC ET MARITIMES A ENFIN VU LE JOUR LE 9 AVRIL 2011.


L'AFCE s’adresse à tous les citoyens (nes) français (es), milliers d’immigrants reçus et installés, stagiaires et étudiants établis dans la grande région de SHERBROOKE et de l’ESTRIE.

Adhérent collectif et Membre actif de l’Union des Français de l’Étranger (www.ufe.org) Québec/Maritimes, l’AFCE s’est donnée pour mission:

1° - Aider ses adhérent(e)s au cours de  leurs démarches auprès des organismes gouvernementaux et communautaires.

2° - Faciliter leur arrimage culturel et leur insertion, tant au plan humain que
professionnel, dans la société Estrienne tout en favorisant les rencontres dans
un esprit d’amitié, d’entraide et de solidarité au cours de contacts offerts par le
réseau des associations françaises et québécoises et des personnes ressources bénévoles.

3° - De poursuivre son action commencée il y a huit ans pour que, à Sherbrooke, soit installé un Consulat Honoraire, ayant comme rôles essentiels d’assurer les relations avec le Consulat Général de France à Montréal et surtout l’ouverture d’un bureau de vote permettant à tous et à toutes d’assumer l’un des gestes fondamentaux de la démocratie : leur droit de VOTE.

4° - La cotisation individuelle pour 2011 est fixée à 10 $

D’ores et déjà, vous pouvez correspondre par téléphone 
au 819-812-3974 ou 819-340-1945 et par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  
Gérard DECLERCK – LAMBTON – 10.04.2011

Journée Mondiale de la Jeunesse

JMJ Madrid 2011 – Soirée rencontre le 9 avril

Connaissez-vous la Journés Mondiale de la Jeunesse (JMJ)? 
Savez-vous qui y participe?
Avez-vous une idée de ce qu’y font les gens qui s’y rendent?

Pour avoir la réponse à toutes ces questions et encore plus, venez nous rencontrer le 9 avril à 19 h à la salle Étienne-Baillargeon à St-Étienne.

En attendant, pour vous mettre l’eau à la bouche…

Nous sommes deux jeunes filles de St-Étienne, Marie-Catherine Cyr et Marie Julien. Nous nous envolerons en août prochain vers Madrid, afin de participer aux JMJ, avec un groupe de jeunes de la rive-sud de Québec. 

La Journée Mondiale de la Jeunesse a été créée par Jean-Paul II, en 1986. Son but était de permettre aux jeunes du monde entier de se rassembler pour prier, échanger et fraterniser autour de lui.  Depuis ce temps, une Journée Mondiale de la Jeunesse a lieu aux 2 ou 3 ans, dans un pays différent à chaque fois. Par exemple, la JMJ ont déjà eu lieu à Sydney en Australie, à Cologne en Allemagne, à Toronto au Canada et à Rome en Italie.

Notre pèlerinage de cet été durera 3 semaines. Pendant la première semaine, nous visiterons Fatima au Portugal, St-Jacques-de-Compostelle et Avila en Espagne. Pendant la deuxième semaine, nous vivrons dans un diocèse où nous participerons à des activités d’ordre religieux et culturel, en préparation à la JMJ. La dernière semaine sera vraiment celle de la JMJ à proprement parler. Elle sera donc consacrée à notre préparation à accueillir le pape, par des catéchèses avec des évêques et un chemin de Croix, entre autres. La JMJ de Madrid culminera avec la messe qui sera donnée par le Pape Benoît XVI.

La soirée que nous organisons, le 9 avril, servira à vous faire connaître la JMJ, à vous parler de nos motivations personnelles, à répondre à vos questions et à échanger avec vous. Nous vous présenterons aussi certains chants, des photos des JMJ précédentes et les 3 lieux Saints que nous visiterons cet été. Le tout devrait durer 1h30 à 2h. C’est GRATUIT!

Nous vous invitons donc en grand nombre, peu importe votre âge et vos croyances! 
Au plaisir de vous y voir et de parler avec vous !

Marie-Catherine et Marie


Sous-catégories

Bibliothèque Albert-Rousseau

Coordonnées

711, avenue Albert-Rousseau
Saint-Étienne (Québec) G6J 1Z7
Téléphone: 831-6492
Télécopieur: 831-6107
Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.