Clinique Dentaire Savoie Et Roy

Le journal communautaire de Saint‑Étienne‑de‑Lauzon 

 

Ici et Lévis Ici et Lévis

Intensité recherchée

« Intensité recherchée », voilà le titre que Mélanie Beaubien a choisi pour son premier roman publié aux éditions AdA.

Paru en octobre dernier, l'enseignante en psychologie au niveau collégial y aborde les thèmes du deuil et de la passion amoureuse : « Alors que je traversais un deuil difficile, une amie m'a conseillé de mettre le tout par écrit. Cette journée-là, j'ai rédigé le premier chapitre, point de départ d'une grande aventure "thérapeutique" qui est devenue un rêve. »

Mélanie a grandi à St-Étienne et sa famille y habite toujours : « J'ai fait mes études à La Chanterelle et à Beaurivage. Depuis la parution de mon roman, je reçois des courriels d'anciens collègues de classe et amis de longue date. Je savoure chaque seconde de cette aventure. »  L'auteure a comme souhaits que les gens s'identifient aux personnages, qu'ils s'outillent davantage pour traverser leurs deuils et qu'ils puissent avoir du plaisir lors de leur lecture, humour et fraîcheur étant au rendez-vous.

Ajoutons que l'auteure sera présente au Salon du livre international de Québec qui se déroulera du 11 au 15 avril 2012 au Centre des Congrès. Son livre est en vente partout et mentionnons que la deuxième impression a eu lieu seulement cinq semaines après le lancement. Les ventes vont bon train et l'auteure tient aussi à souligner la contribution de la Caisse Desjardins de la Chaudière à la réalisation de ce rêve. Vous pouvez aussi consulter sa page Facebook pour en savoir davantage.

Marie-Claude Jouvet, une lévisienne, lance son livre, une saga familiale intitulée : « Des ravioli aux escalopes à la crème en passant par le couscous »

Marie-Claude Jouvet, une lévisienne, lance son livre, une saga familiale intitulée :

« Des ravioli aux escalopes à la crème en passant par le couscous »

À la Salle du Conseil de l’Hôtel de Ville

Saint-Romuald

Le 1er avril prochain, à 14h 00

Après avoir présenté son ouvrage au Salon du livre de Paris du 16 au 19 mars, Marie-Claude Jouvet vous invite au lancement officiel de cette saga familiale romancée dont les héros sont ses parents et grands-parents. Le lancement aura lieu en collaboration avec Québec-France, régionale Rive-Droite.

Elle profitera de l’occasion pour présenter une autre de ses œuvres, une nouvelle intitulée « L’espoir du dernier ressac ». Présentée lors d’un concours d’écriture sur un site internet d’une maison d’édition française, ce texte a été sélectionné avec neuf autres et sera publié dans un recueil regroupant les dix lauréats. Le titre de l’ouvrage : « La dernière vague ».
 

Au changement d'heure, changez vos piles

AU CHANGEMENT D’HEURE, CHANGEZ VOS PILES
Lévis, le 5 mars 2011 - La Direction du service de la sécurité incendie invite la population à vérifier cette fin de semaine, le fonctionnement de ses avertisseurs de fumée. Elle profite du changement d’heure prévu le dimanche 11 mars pour rappeler aux gens de vérifier leurs avertisseurs de fumée et de remplacer la pile, au besoin. Parce que les pompières et pompiers ont la vie des Lévisiennes et Lévisiens à cœur, ils rappellent qu’un avertisseur de fumée muni d’une pile en bon état se révèle un duo indissociable qui sauve des vies.


Comment vérifier son avertisseur de fumée?
Appuyez quelques secondes sur le bouton d’essai. Le signal doit se faire entendre aussitôt. Vérifiez sa capacité à détecter la fumée à l’aide de la fumée produite par une longueur de 15 cm de corde de coton éteinte dans une assiette d’aluminium. N’utilisez pas la flamme nue, éteignez et présentez la fumée produite sous l’avertisseur à une distance d’environ 30 cm. Si l’avertisseur est relié à une centrale, vérifiez auprès de la compagnie si le signal a été transmis. Bien sûr, disposez des matériaux incandescents utilisés pour cet essai de façon à ne pas créer un risque d’incendie.


Des points importants :
Ne jamais installer de pile rechargeable.
Installer un avertisseur de fumée par étage, y compris au sous-sol et dans les chambres à coucher où l’on dort la porte fermée.
Les fixer à une distance de 10 à 30 cm du mur ou du plafond.
Remplacer son avertisseur de fumée tous les 10 ans. S’il n’émet pas de signal après le remplacement de la pile ou lors des essais, il doit être changé.
Si l’avertisseur se déclenche trop souvent, il suffit de l’installer un peu plus loin de la cuisine ou de la salle de bain ou d’opter pour un avertisseur à cellule photoélectrique.
Les propriétaires doivent fournir aux locataires un avertisseur de fumée fonctionnel. Cependant, il revient aux locataires d’assurer l’entretien et le changement de pile.


Pour de plus amples renseignements sur l’avertisseur de fumée et sa sécurité, il suffit de communiquer avec la Division prévention de la Direction du service de la sécurité incendie au 418 835-8269 ou de visiter le site www.msp.gouv.qc.ca, sous la rubrique Sécurité incendie.

Un livre du Dr Jean Wilkins

Un livre du Dr Jean Wilkins
Adolescentes anorexiques, Plaidoyer pour une approche clinique humaine
« Un ouvrage qui deviendra sans doute une référence »
Iris F. Litt, MD, Stanford University


Montréal, lundi 27 février 2012 – L’anorexie est-elle une maladie mentale, un piège du culte de l’excellence, une impasse identitaire ? Pourquoi accueille-t-on maintenant en clinique des patientes de plus en plus jeunes ? Notre société obsédée par la minceur et la nourriture sécrète-t-elle des maladies à son image ? Pédiatre spécialisé dans les troubles de la conduite alimentaire chez les jeunes, le Dr Jean Wilkins répond à ces questions dans un livre publié aux Presses de l’Université de Montréal : Adolescentes anorexiques, plaidoyer pour une approche clinique humaine, qui sera en librairie le 13 mars 2012.

Le Dr Jean Wilkins et les Presses de l’Université de Montréal convient les médias le mardi 13 mars 2012 dès 16 h 30 pour une causerie sur les ADOLESCENTES ANOREXIQUES au Carrefour des arts et des sciences (UdeM).
Pavillon Lionel-Groulx, salle C-3061
3150, rue Jean-Brillant
Montréal H3T 1N8
(L’événement sera suivi du lancement)

Source :
Sylvie Brousseau - PUM
Relations médias :
Alain Labonté Communications - 514-523-9922
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Dr JEAN WILKINS, pédiatre
Adolescentes anorexiques : Plaidoyer pour une approche clinique humaine en collaboration avec Odile Clerc, journaliste scientifique
ISBN 978-2-7606-2290-6
19,95 $ • 18 €
Disponible en format numérique
www.pum.umontreal.ca
Fondateur de la section de médecine de l’adolescence au CHU Sainte-Justine et professeur en pédiatrie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, le Dr Wilkins livre ici un vibrant plaidoyer pour une approche clinique humaine de l’anorexie. Dans un récit lucide et touchant de ses 36 ans de pratique auprès de jeunes, surtout des filles, le Dr Wilkins expose le processus de guérison de l’anorexie et ses « quatre actes », mais aussi ses causes, ses symptômes et ses séquelles. Dans sa clinique, il a su créer un environnement thérapeutique respectueux de ses patientes, en prenant le temps de tisser un lien privilégié avec chacune d’elles. Il a ainsi soigné avec succès plus de 2500 adolescentes, un succès qui s’explique par une approche qui se distingue de méthodes plus coercitives, souvent très médicamentées, en cours dans le milieu de la santé.

Lancement « Gestionnaire performant »

Les gestionnaires des entreprises d'économie sociale de Lévis visent la performance.

La Société de développement économique de Lévis (CLD), en collaboration avec Emploi-Québec, a procédé aujourd’hui au Patro de Lévis au lancement d'un programme de formation distinctif et innovateur, le « Gestionnaire performant », ainsi qu’à la présentation des 12 gestionnaires d'entreprises d'économie sociale de Lévis qui en feront partie.

« Ces gestionnaires deviendront vite des chefs d'équipe aux approches distinctives et rassembleuses », a annoncé la présidente du conseil d'administration de la SDÉ Lévis, Mme Louise Gingras.

« Je suis très heureux de la réalisation de ce projet car, en apportant un soutien tangible à l’économie sociale de Lévis, Emploi-Québec de même que la Société de développement économique de Lévis contribuent à augmenter la vitalité des entreprises de ce secteur d’activité », a pour sa part fait savoir le député de Lévis, M. Gilles Lehouillier, au nom de la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Mme Julie Boulet.

Une réalité distincte

Les directeurs généraux et coordonnateurs d’entreprise d’économie sociale sont aux prises avec plusieurs défis à la fois. En plus de devoir maîtriser le fonctionnement de la gouvernance, de faire le lien stratégique entre les conseils d'administration et les employés, de mener à bien leur rôle de gestionnaire, autant au niveau de la vision de l’entreprise que de la gestion et de la mobilisation de l’équipe, ils vivent souvent l’isolement, le questionnement quant à leur qualité de gestionnaire.

Soucieuse de répondre aux besoins des entrepreneurs, la SDÉ Lévis s’est ralliée avec enthousiasme à la volonté des gestionnaires d’avoir davantage d’outils pour être plus performant dans de telles situations et mener à bien leur rôle.

« Le marché du travail de Lévis est dynamique », a tenu à mentionner le directeur du Centre local d’emploi du Grand Littoral, M. Benoît L'Heureux. « D'ailleurs, Emploi-Québec s'est donné comme objectif de maintenir la vitalité du travail, notamment en appuyant les entreprises dans leur gestion des ressources humaines et en soutenant le développement des compétences de la main-d'oeuvre.  Avec plus de 935 emplois, les entreprises d’économie sociale font partie de cette vitalité de notre marché de l’emploi », a-t-il souligné pour expliquer la participation d'Emploi-Québec dans le projet.

Plus qu'une simple formation.

Avec l’aide de Nancy Deroy de Deroy Cabinet coaching, nous avons développé une méthode qui allie une approche de formation en groupe et un accompagnement individuel sur mesure en entreprise.

Développée exclusivement pour les gestionnaires d'entreprises d'économie sociale, la formation est un outil concret qui permettra d'accroître leurs habiletés, leurs compétences et leur confiance dans le rôle qu'ils ont à jouer. Pas moins de 12 gestionnaires auront l’opportunité d’améliorer leur méthode de travail et ainsi devenir de vrais leaders dans leur domaine. 

«Ce projet est un milieu propice au réseautage et un premier pas vers la reconnaissance des gestionnaires d'entreprises d'économie sociale », a expliqué M. Pascal Brulotte, directeur-général du Patro de Lévis. « C'est un milieu propice à la formation, mais aussi à une réflexion collective. Les gestionnaires pourront s'entraider, se conseiller et prendre de l'assurance dans leur rôle », a-t-il conclu.

Noms des gestionnaires participants

Pierre Auger, Écolivres
Céline Béland, Ressources Naissances
Diane Bernier, Club de gymnastique Gymnamic
Diane Blanchette, Diffusion culturelle de Lévis
Pascal Brulotte, Patro de Lévis
Marie-France Gosselin, Travail jeunesse
Micheline Lebeau, Ressourcerie de Lévis
Maryse Leblanc, École de musique l'Accroche Notes
Carole Legaré, Maison Natale Louis-Fréchette
André Morin, Coopérative de Services Rive-Sud
Anne-Marie Roy, Alliance Jeunesse
Catherine Tremblay, Café la Mosaïque

Mentionnons que la création du « Gestionnaire performant » a été réalisée en collaboration avec Deroy Cabinet coaching et la participation financière de la Société de développement économique de Lévis ainsi que celle d’Emploi-Québec.

Bas de vignette: Rangée arrière: Marie-France Gosselin, Anne-Marie Roy, Micheline Lebeau, Carole Legaré, Catherine Tremblay,  Céline Béland, Diane Bernier, André Morin et Diane Blanchette.

Rangée devant: Pierre Auger et Pascal Brulotte. 

Sous-catégories

Bibliothèque Albert-Rousseau

Coordonnées

711, avenue Albert-Rousseau
Saint-Étienne (Québec) G6J 1Z7
Téléphone: 831-6492
Télécopieur: 831-6107
Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.