Clinique Dentaire Savoie Et Roy

Le journal communautaire de Saint‑Étienne‑de‑Lauzon 

 

Ici et Lévis Éditorial

Le divorce

La vie en double

Par Vanessa Rodrigue

Le divorce, un petit mot pour décrire tant de dégâts... Lorsqu’on est plus jeune, on ne comprend pas tellement ce qui se passe.  Tout ce qu’on sait, c’est que les cadeaux sont multipliés par deux aux anniversaires et à Noël et qu’on change de maison aux deux semaines. À condition que les parents soient en bons termes, cela est presque avantageux. Moi, je ne suis pas de cet avis. L’image que l’on a du couple en est tellement ébranlée, la façon dont on voit les relations ou encore l’amour, toutes ces choses tellement précieuses auxquelles on devrait tenir comme à la prunelle de nos yeux, sont souvent perçues à tort par les enfants du divorce comme échangeables, jetables.

J’aimerais tellement que dans certains cas, non-désespérés bien sûr, les parents s’arrêtent pour réfléchir avant de changer leur état civil... Pourquoi sommes-nous mariés? Pourquoi avons-nous deux, trois, quatre enfants? Pourquoi avons-nous cessé de travailler en équipe afin que tout cela fonctionne? Plusieurs décident seulement sur un coup de tête "- Bof, ça ne marche plus, on arrête ça!"  Ou "-  Je t’ai trompé et je m’en vais avec l’autre!" ou, tout simplement, une des deux personnes s’en va et laisse son ancienne vie en plan.

Les personnes laissées pour compte se sentent souvent brisées, détruites mais dans tous les cas abandonnées. Autant les enfants que le conjoint laissé porteront une marque invisible, dans leur tête mais aussi dans leur cœur. Si seulement les couples pouvaient s’arrêter et travailler ensemble afin que les choses redeviennent comme à leurs débuts, ou du moins quelque chose qui s’y apparente mais avec l’avantage de connaître pratiquement tout de l’autre...  Je crois que les enfants cesseraient de croire que l’époque de la fidélité et du couple qui dure est complètement révolue! 

 

DE RETOUR PAR LA POSTE

Chers stéphanois, nous sommes heureux de vous annoncer le retour du journal le Tourbillon dans toutes les résidences de Saint-Étienne. En effet le journal sera distribué par la poste et une première livraison est prévue en août prochain. Nous avons ajusté notre calendrier et à partir de cette édition, le Tourbillon sortira dix éditions, six éditions distribuées dans les commerces et les écoles et les quatre autres éditions le seront par la poste.

Donc, notre première édition livrée par la poste sera celle d'août-septembre. Celle-ci mettra en évidence les séances d'inscriptions des organismes et évitera probablement l'envoi massif de courrier à certains de ceux-ci. Elle sera dans les boîtes postales le 12 août. Vous devez donc nous fournir tout contenu à mettre en page avant le 15 juillet et nous vous permettrons de changer les dates et heures d'inscriptions et autres détails jusqu'au 1er août.

Pour nous envoyer des articles, vous pouvez toujours le faire en nous envoyant un courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mais il y a mieux, pour les organismes, nous pouvons ouvrir un compte pour vous sur notre site. Vous pourrez ainsi mettre en ligne vous-même vos articles et simplifier la production de notre beau journal communautaire. Nous vous assurons que d'utiliser notre site est très simple et peut se faire à partir de n'importe quel ordinateur qui a accès à internet.

JOIGNEZ-VOUS À NOTRE ÉQUIPE

Vous vous en doutez sûrement, la production d'un journal comme Le Tourbillon dépend des gens qui y collaborent. Ça fait maintenant 38 ans que des bénévoles se passent le flambeau pour permttre aux organismes locaux de faire connaître leurs activités à la population stéphanoise. Pour que notre journal reste en santé, nous avons besoin que de nouvelles personnes joignent notre équipe.

Nous sommes particulièrement à la recherche de correcteurs. Pour pouvoir corriger nos articles, il suffit d'avoir accès à internet et quelques minutes devant soi. Si vous avez déjà utilisé word et que vous êtes doués avec la langue de molière, vous avez tout pour joindre notre équipe.

Nous avons également des postes d'administrateurs de libre. Si vous avez envie de prendre part aux décisions qui font de notre journal ce qu'il est ou juste de joindre une équipe de bénévoles dévoués ou peut-être juste parce que vous avez un peu de temps à consacrer à votre communauté, écrivez-nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CALENDRIER 2011-2012

Août-Septembre Par la poste 13 août avec une date de tombée le 15 juillet
Octobre Présentoir 30 septembre avec une date de tombée le 9 septembre
Novembre Présentoir 28 octobre avec une date de tombée le 7 octobre
Décembre-Janvier Par la poste 1er décembre avec une date de tombée le 11 novembre
Bottin Par la poste début janvier 2012
Février Présentoir 1er février avec une date de tombée le 13 janvier
Mars Présentoir 1er mars avec une date de tombée le 10 février
Avril Présentoir 30 mars avec une date de tombée le 9 mars
Mai Présentoir 1er mai avec une date de tombée le 13 avril
Juin-Juillet Par la poste 1er juin avec une date de tombée le 11 mai

Mot de l'équipe du Tourbillon

Mot de l'équipe du Tourbillon

     Ce mois-ci, une activité fort intéressante : celle des Chevaliers de Colomb de Saint-Étienne. Jetez un œil sur l'article de M. Vézina, vous apprécierez!  Également, des nouvelles de nos jeunes de l'école secondaire Beaurivage qui ont vécu des moments inoubliables.  Le service d'entraide est à l'honneur avec l'article fort intéressant de Mme Rosalie Vachon-Savary.  Vous déménagez?  Prenez connaissance des conseils de l'ACEF Rive-Sud, ça pourrait vous être utile!  Ça bouge également du côté de notre maison des jeunes : de plus en plus dynamique, cette maison, au grand bonheur des jeunes et de leurs parents!  Évidemment, nous vous invitons à prendre connaissance des activités des autres organismes de notre quartier qui, même si je ne les nomme pas, sont très présents et actifs au sein de notre communauté.  Nous profitons de l'occasion pour vous dire que le journal fera relâche pour le mois de juillet mais nous serons de retour en août avec, peut-être, quelques surprises...  Bonne lecture à vous tous et passez un bon été en famille et avec ceux que vous aimez!

Les Marais du Nord!

Qu’est-ce qui coûte moins cher qu’une sortie au cinéma, qui vous remplira d’énergie peu importe la saison et qui est une excellente raison de traverser le pont ?


Les Marais du Nord!


Situé à 20 minutes au nord du centre-ville de Québec, le site des Marais du Nord est un parc naturel à découvrir en toutes saisons. En été, les Marais grouillent de vie! La terre et l’eau s’entrelacent et vous permettent de canoter ou de marcher, tout en ayant la formidable impression d’être au cœur de la nature vierge… Grâce à son réseau de sentiers pédestres aménagés en gravier et en terre battue dont une partie est facilement accessible aux poussettes, vous pourrez découvrir seul, en couple ou en famille, un véritable paradis d’observation de la faune et de la flore. Amateur d’ornithologie? Nul doute que votre parcours sera parsemé d’une multitude de surprises puisque plus de 150 espèces d’oiseau sont répertoriées. Parmi nos résidents ailés, on retrouve notamment le balbuzard pêcheur, le grand héron, le butor, le huard à collier, le canard branchu, le garrot à œil d’or, et le geai bleu. Passionné de photographie? Les paysages exceptionnels, mais aussi les oiseaux, mammifères, reptiles et amphibiens présents s’offriront comme sujets de magnifiques clichés. De plus, des panneaux d’interprétation disposés le long des sentiers expliquent l’importance des milieux humides dans nos vies et l’histoire surprenante du lac Saint-Charles et de ses environs. Un rallye-nature gratuit et amusant est disponible à l’accueil pour ceux qui aiment mesurer leurs apprentissages. En hiver, la féerie nordique s’offre en spectacle! L’équipe des Marais entretient le réseau de sentiers afin que vous puissiez vous dégourdir et profiter de paysages nordiques époustouflants sans devoir combattre la neige. Les jeunes familles et les aînés y trouvent donc leur compte, de même que les amants de la nature venus pour une courte pause-santé, ou simplement pour côtoyer de près les mésanges. Il est à noter que notre programmation annuelle est riche de plusieurs activités thématiques : géocaching, découvertes ornithologiques, écoute nocturne de la chouette, pour n’en nommer que quelques-unes.


Allez! Faites-vous du bien!


En espérant vous rencontrer prochainement aux Marais du Nord, nous vous invitons à consulter notre site internet afin de planifier votre visite, mais aussi pour en apprendre un peu plus sur les Marais du Nord, les services offerts et pour connaître le calendrier des activités thématiques.

http://apel.ccapcable.com/marais-du-nord/

Ferme des Pensées Sauvages, paniers de légumes, Équiterre

L’Agriculture soutenue par la communauté
L’ASC selon le modèle d’Équiterre, par la Ferme des Pensées Sauvages

        L’Agriculture soutenue par la communauté est une implication citoyenne à un projet d’agriculture local et/ou régional. C'est-à-dire qu’une personne devient partenaire d’une ferme de son entourage en achetant d’avance une part de récolte.  Par la suite, le fermier de famille s’engage à livrer un panier surprise de légumes durant 18 semaines pendant la saison estivale. Le partenaire s’engage à verser un montant donné pour son panier, une partie au printemps à la signature de l’entente de partenariat, une autre partie à la livraison du premier panier fin juin et le dernier tiers en août. De cette façon, le fermier peut couvrir ses frais de démarrage saisonnier qui sont importants. Le partenaire joue un rôle d’assurance-récolte pour le fermier de famille en partageant les risques de l’agriculteur, celui de perdre les récoltes dû à mère nature, donc tout le travail effectué, des semis en février jusqu’aux récoltes tout au long de la saison.  D’autre part, si la culture d’un légume offre un rendement plus grand que souhaité, les bénéfices de cette récolte seront partagés entre les partenaires.

        Les légumes et fruits estivaux offerts dans les paniers seront toujours d’une fraîcheur assurée. Pour combler des manques de légumes causés par différents problèmes qui peuvent survenir, il est possible que la ferme s’associe à d’autres fermes certifiées biologiques de la région pour que le panier à recevoir puisse continuer d’égayer l’appétit estival des partenaires.

        Ce mode de production agricole offre aux consommateurs et aux producteurs un moyen concret de participer à l’effort collectif d’aide à notre environnement en favorisant l’agriculture locale, en réduisant le nombre d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur, en réduisant les déplacements, en encourageant la santé de l’homme et des sols et finalement en vivant un contact plus humain et un lien plus serré avec la nature.

        L’idée du partenariat n’est pas réduite seulement à recevoir un panier hebdomadaire. D’abord, le jardinier souhaite vraiment développer une relation de partenariat et non de vendeur/client. C’est un travail qui demande beaucoup de temps, de patience et de passion et nous souhaitons que lors de la distribution des paniers les relations soient d’égal à égal.  Le point de chute se veut comme étant un lieu amical,  un endroit ou il est possible d’échanger des recettes, des faits cocasses de la semaine et tout ce que l’on a par la tête. Il est possible, en fixant un moment avec le fermier de famille, de venir aider et se divertir au champ si le cœur et les mains du partenaire ont envie de toucher à la terre ou si ce dernier souhaite y emmener ses enfants. Car on sait que pour les enfants, un jardin est un lieu captivant et très enrichissant. Le fait de faire partie d’un réseau d’ASC permet d’en apprendre sur la façon dont on cultive les légumes et comment les apprêter  Cette participation permet également de valoriser l’agriculture au Québec et, par le fait même, le travail des agriculteurs en plus de respecter l’environnement dans son ensemble.

         Saint-Étienne-de-Lauzon aura son propre point de chute pour la saison 2010, le lieu reste encore à déterminer. Le point de chute est l’endroit où la livraison du panier se fera une fois par semaine. C’est un point de rencontre et d’échange entre les partenaires et le fermier. Pour le fermier, c’est un moment particulier pour rencontrer les partenaires et partager les péripéties de la semaine aux jardins. Cette période de collecte du panier s’échelonnera sur une heure, au début d'une soirée par semaine.

         La Ferme des Pensées Sauvages est heureuse de vous offrir des paniers de légumes de la fin juin jusqu’à la fin octobre. Voici les formats disponibles ainsi que les prix. Le panier : 378 $/18 semaines de livraison et le panier familial : 558 $/18 semaines de livraison. Ces montants sont payables en trois versements.

        Si vous avez envie de manger une grande diversité de légumes frais en plus de faire de belles découvertes, c’est le moment de réserver votre panier pour la saison estivale 2010. Pour toute autre information et pour réservation, voici les coordonnées de la Ferme des Pensées Sauvages qui vous offrira des paniers de légumes biologiques :

Catherine Bélanger et Dave Bernard
1-418-598-1257
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Information sur Équiterre - http://www.equiterre.org/agriculture/index.php

À la fin avril, il y aura une rencontre de démarrage de la saison où il y aura présentation de la ferme et de ses jardiniers ainsi que de leurs valeurs, leur façon de cultiver, etc. Plusieurs photos seront en montre. Cette réunion finira par la signature d’une entente pour la saison 2010 ainsi que le paiement de l’adhésion pour ceux qui auront choisi de prendre part aux paniers de légumes pour cet été. Pour participer à cette soirée vous devez communiquer avec la ferme afin d’avoir les informations.

Le nombre de paniers est limité, réservez votre place!