Clinique Dentaire Savoie Et Roy

Le journal communautaire de Saint‑Étienne‑de‑Lauzon 

 

PAROISSE SAINT-ÉTIENNE-DE-LAUZON


PAROISSE SAINT-ÉTIENNE-DE-LAUZON
678, rue Principale
Saint-Étienne-de-Lauzon (Québec)
G6J 1J3
Tél.: (418) 831-2186

La paroisse de Saint-Étienne-de-Lauzon a été fondée en 1858. Au printemps 1859, une modeste église, mesurant 45 pieds de long par 33 de large, servait au culte; un presbytère, construit en 1860, accueillit le premier curé résidant, l’abbé Christophore Lafontaine. En 1863, de plus en plus nombreux, les paroissiens songent à bâtir une véritable église paroissiale comme en possèdent tous les villages de la région.

L’abbé Denis Garon, curé à Saint-Étienne de 1899 à 1912, est le véritable initiateur du projet de construction de la nouvelle église. Meneur d’homme, jouissant d’un charisme certain, il a su dans un premier temps susciter l’enthousiasme et la générosité de toute la population Stéphanoise autour de ce projet. En effet, dès le 6 août 1899, les francs tenanciers de la paroisse (ce terme servait alors à désigner les citoyens propriétaires) sont convoqués à une assemblée, au son de la cloche, et élisent messieurs Huot, Laberge et Barnabé comme syndics chargés de la levée de fonds nécessaire à l’exécution des travaux. Ces trois syndics réussirent à amasser presque 9 000 $ en quelques mois.

Cette page d’histoire nous invite maintenant à prendre le relais. Collectivement, il nous revient le soin de conserver et d’entretenir les biens dont nous avons la responsabilité et d’assurer la vitalité de la vie chrétienne dans notre communauté. N’oublions pas toutes les joies et les peines dirigées vers notre Père au fil des ans lors des nombreuses célébrations dans notre église. Notre communauté a ainsi soutenu toutes les personnes qui étaient en quête de sens à leur vie.

Quelques chiffres viennent appuyer ces propos. Cette année, en plus de couvrir les opérations courantes qui s’élèvent à plus de 200 000 $, nous devrons rembourser près de 2 000 $ par mois en intérêt pour l’emprunt effectué pour réparer la toiture. Pour cette raison, nous vous proposons d’ajouter au moins un montant identique à votre contribution annuelle. Ainsi, ce don supplémentaire vient doubler votre effort pour que le coût de l’entretien régulier de nos édifices et du soutien de l’œuvre pastorale soit rencontré. De plus, nous allons vous proposer au cours de l’année différentes activités que nous souhaitons être avant tout une occasion de vivre un rassemblement fraternel.

Vous avez reçu par la poste un formulaire sollicitant votre contribution annuelle. Pour votre information, voici le montant établi par le Conseil de fabrique pour subvenir aux opérations courantes en 2010. La contribution annuelle est fixée à 150 $ par adulte (ce montant comprend la capitation, obligation morale pour tous les adultes baptisés, dont le montant de 50 $ est établi par décret par l’archevêque de Québec et une moyenne de 2 $ de don hebdomadaire par adulte, équivalant à la quête dominicale). En d’autres mots, cette somme représente 41 ¢ par jour. Une simple question de valeurs : l’une doit être au service de l’autre, le matériel en appui au cheminement des personnes.

Finalement, il est bon de rappeler qu’un reçu fiscal cumulant tous vos dons de l’année permet une réduction d’impôt de 35 à 40 % de sa valeur (exemple: un don de 300 $ diminue votre impôt à payer d’au moins 100 $, ce qui finalement représente un coût réel de 200 $).

Parmi les modes de paiement,  nous vous proposons la possibilité de vous prévaloir du service de prélèvement automatique disponible suite à une entente avec la Caisse Desjardins de la Chaudière à Saint-Étienne. Ce moyen, facile et efficace pour vous, n’occasionne aucun frais.

Soyons généreux et fiers de notre patrimoine religieux.

Sincère merci
Luc Paquet, prêtre curé et le conseil de fabrique