Clinique Dentaire Savoie Et Roy

Le journal communautaire de Saint‑Étienne‑de‑Lauzon 

 

Le tour... du lecteur Le Tour... du lecteur

Carnet de voyages - Petit tour en Turquie

Carnet de voyages 1 - Petit tour en Turquie

Passé le méli-mélo circadien du décalage horaire, je peux enfin prendre le temps de transmettre quelques notes de voyage...

Ankara - Ville neuve ou ancienne?

Ce qui frappe le plus, en arrivant dans cette ville, c'est le mélange de constructions récentes, voire encore en chantier, et de vieilles pierres formant des fortifications d'un autre âge...  Mélange également d'habitations modernes avec de petites demeures sans âge au toit orange, entassées sur les pentes des coteaux.

De fait, nous arrivons dans une ville à la fois jeune et vieille. La création de cette capitale moderne date des années 1920, dans une Turquie sortant de l'empire Ottoman et écorchée par la grande guerre, et est attribuée au héros-fondateur de cette nouvelle nation, Mustafa Kemal, dit Atatürk. Atatürk (l'ancien Turc), comme les Turcs le nomment encore, est omniprésent ici même si sa mort date des années 30... Noms de rues, d'écoles, de bâtiments, d'aéroport. Le mausolée à sa mémoire est l'une des visites touristiques d'Ankara - ainsi que le passage obligé des dignitaires en visite officielle.

Atatürk a donc "inventé" cette capitale qui est en peu de temps devenue la deuxième grande ville du pays. Son but avoué? Rompre complètement avec un état Ottoman, vestige d'un empire effondré dont l'histoire nous ramène au début du moyen âge, pour en faire la capitale de la nouvelle nation turque, affranchie et fière. Certaines sources nous donnent une population qui serait passée d'autour de 15 000 âmes, lors de sa formation, à plus de 4 millions aujourd'hui.  Dans la rue, les Ankariotes vous diront entre 5 et 6 millions. Donc, une ville plus récente mais déjà beaucoup plus grande que Montréal!

Mais attention... En Turquie, on bâtit de nouvelles villes sur d'anciennes! Combien de couches y a-t-il en dessous?

Lorsqu'on creuse, au propre comme au figuré, on trouve les traces d'un peuple nommé "Hittites" qui aurait habité l'endroit quand même un peu avant la découverte de l'Amérique. En fait, nous sommes entre 1200 et 1800... Avant Jésus-Christ!  À cette époque, la population aurait été d'origines diverses et d'appartenances culturelles distinctes et la technique, somme toute, plutôt évoluée : On s'échangeait déjà des SMS en cunéiforme avec l'Égypte, sur un réseau à dos de chameau... Et ça marchait!  Il est possible de "consulter" ces messages - de même qu'une quantité extraordinaire d'artefacts de cette époque - au Musée des civilisations Anatoliennes, adjacent aux fortifications, à quelques minutes de marche du centre-ville.

Interprète requis.

 

(À suivre...)

Tourbillon voyageur

Gymnastique

Gymnastique
par Maurice Roberts.



Le 2 mars dernier, lors de la compétition Gymnix International de Montréal, Sandra Auger a réussi l'exploit de se classer première au total dans sa division Provincial 5 . Elle participera donc aux championnats provinciaux en avril et peut-être aux championnats de l'est en mai.
Bravo Sandra et bonne chance pour les prochaines compétitions.

Vandalisme

Article dans Toubillon
Objet : Sensibilisation

La présente lettre est pour vous faire part des problèmes que nous vivons avec quelques jeunes de Saint-Étienne. Cette problématique se reproduit à différentes périodes de l’année, mais le plus souvent à l’automne. Nos jeunes se servent de notre hall d’entrée comme refuge et pour faire un peu de vandalisme.

À l’occasion, ils ont fait sonné les intercoms des résidents très tard en soirée et brisé différentes choses. Dernièrement, à trois reprises, soit depuis que nous avons installé notre abri d’hiver, ils sont venus y boire de la bière et y ont laissé leurs bouteilles. Ils sont même allés jusqu’à sortir les bancs du hall d’entrée pour les mettre dans l’abri. On peut penser qu’ils voulaient respecter l’interdiction de fumer dans ces lieux communs, mais c’est plutôt paradoxal quand on constate qu’ils ont laissé leurs cigarettes s’éteindre dans notre boîte à journaux vide, heureusement. Sans compter que cet été, ils ont volé des pots de fleurs près des portes des locataires du rez-de-chaussée.

Heureusement, jusqu’à date, il n’est rien arrivé de majeur et ils ne sont jamais entrés dans le bâtiment. Il est aussi possible que nous soyions tranquilles pendant les six ou huit prochains mois, mais il est certain qu’à chaque fois, leurs visites insécurisent nos résidants, car on ne sait jamais jusqu’où peut aller leur insouciance.

Nous avons, par le passé, informé la population de ce problème par le biais de ce journal. Nous avons demandé à la police de faire des rondes plus fréquentes ainsi qu’à la Maison des Jeunes de Saint-Étienne. Nous avons pensé faire appel à chacun de vous, lecteur, afin, qu’à votre façon, vous sensibilisiez ceux qui vous entourent à cette problématique, car notre plus grand souhait est que nos aînés dorment en toute confiance en sachant que toute la population de Saint-Étienne les protège et ce, incluant nos jeunes.

Nous vous remercions de votre collaboration.

Décidément St-Etienne regorge de talent, en voici une autre

Décidément St-Etienne regorge de talent, en voici une autre

Une jeune chanteuse nommée HAINGO, très talentueuse et dotée d’une voix remarquable, originaire de Madagascar, vient de s’établir à Saint-Étienne. En effet, un jour, elle a eu le courage de quitter son pays natal pour faire connaître sa musique (et sa voix aussi), avec, comme seuls bagages, ses chansons, ses espoirs et ses peurs. Son rêve est de partager sa musique avec le plus de monde possible afin de les faire danser, chanter et vibrer avec elle, et c’est exactement ce que son nouvel album ‘Groove it …from MD’ vous fera réaliser.

Vous pouvez en savoir plus sur elle sur son site web www.haingo.com. Souhaitons lui la meilleure des chances pour atteindre le succès et encourageons-la!. Son CD est disponible sur CdBay, Amazon, et sur son site aussi, les téléchargements seront possibles sous peu par le biais de iTunes et Rhapsody.

Note : Ceux qui commandent le CD directement du site web recevront une photo dédicacée à la main et en exclusivité pour les Stéphanois, vous pouvez venir la rencontrer.

Pour d’autres renseignements, contactez

Jean Pierre Rafeno
Son imprésario
Téléphone : 831-7188.
Cellulaire : 931-5888.

Ferme Genest

Vous avez entendu parler de la traditionnelle fête de la Citrouille qui s'est déroulée les 6, 7 et 8 octobre derniers?

En effet, la ferme Genest a tenu sa 6ième édition de "Fêtons Don", activité de financement au profit de la Société Grand Village qui s'occupe de personnes handicapées.

La fête a connu un vif succès, sous la présidence d'honneur de Pierre Jobin, avec 10 à 15000 visiteurs par jour ! (preuves en photos)

La Ferme Genest a ainsi remis un chèque de 9000$ à La Société Grand Village.

Merci à tous les collaborateurs et à l'an prochain... Quoique nous ayions également une très belle fête de Noël: Noël à la Ferme se déroule de la mi-novembre au 23 décembre, avec son terrain de jeux des lutins, sa crèche vivante et le vrai Père-Noël dans la forêt enchantée !!!

pour plus d'infos: Chantal Huot au 831-9967

Merci !

www.fermegenest.com